Le journal d’un demi-dieu

Jegu Teodor, IXème, Lycée ,, Nicolae Bălcescu, Medgidia

Professeur coordonateur Nechita Elena

J’ai noté  dans un journal ancien

Aux couvertures pourries,

La souffrance qui m’a poursuivi

Toute une vie éphémère.

Je regarde autour de moi

Et j’aperçois

Des gens qui attendent l’Apocalypse.

C’est peut – être leur plus beau rêve.

Mais les  vrais rêveurs

contemplent sur les ailes du temps

des étoiles qui meurent comme leurs espoirs.

Nous, les poètes,

Nous sommes les demi-dieux

Qui regardent le monde

Et le renferme dans les journaux.

Et l’encre tiré de nos veines molles

Disparaît au contact du bonheur.

Le monde qui nous entoure n’est pas

Comme nous l’espérions,

Mais, malheureusement,

Nous n’en avons pas le choix.

Lasă un răspuns

Te rog autentifică-te folosind una dintre aceste metode pentru a publica un comentariu:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s