La salle des glaces

de Marion MANOLESCU

A Versailles,
dans la Salle des Glaces,
j’ai invité mon âme
au bal des désirs

Le temps s’était caché
sous les masques du grotesque
et je voulais danser
le quadril de mon retour
dans l’incertitude de l’histoire.

Je portais le masque de la victoire,
mais j’avais sur les épaules
l’angoisse confuse
de mon sang royal
et des mes premiers pas
au bras de Marie Antoinette,
j’ai apperçu dans le miroir du destin
mon cœur ensanglanté
à la porte de la Bastille.

Au moment-là, j’ai compri
que c’était le masque
d’une victoire passagère.

Anunțuri

Lasă un răspuns

Te rog autentifică-te folosind una dintre aceste metode pentru a publica un comentariu:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s